Rechercher dans La fabrique à projets

7 jours pour fabriquer une carriole solidaire en version Licence Libre

carriole-bibliothèque-TEC201.jpg

https://www.asso-entropie.fr/media/filer_public/9f/d3/9fd36952-44e3-475b-a69e-b5ea32d8cfc6/carriole_solidaire_notice.pdf

L’objet présenté ici est issu d'un travail d'autoproduction accompagnée mené avec l'association « Image solidaire ». C'est une carriole à vélo permettant de transporter du matériel vidéo et faisant office de table une fois dépliée. « Cette association d’éducation citoyenne, travaille sur l’image au sens large : image de soi, image des autres, stigmatisation médiatique, préjugés. Images Solidaires donne à entendre des voix que l’on entend peu ou mal ».
Les membres de cette association désirent développer un nouveau projet de recueil de parole dans l'espace public sur le thème de l'amour. Elles nous ont sollicités pour construire une carriole permettant de transporter leur matériel vidéo tout en éveillant la curiosité des passants sur cet objet atypique. Cette remorque devra aussi servir de table une foie dépliée. Son utilisation dans l'espace public, notamment dans des parcs nécessite qu'elle puisse passer les portillons. De plus sont stockage s'effectuant dans des locaux équipés de porte standard de 770 mm il faudra respecter cette cote pour permettre le passage de la remorque. Pour faciliter le stockage ainsi que le transport en voiture on privilégiera un ensemble modulable pouvant se démonter.
Cette carriole qui fait suite à la carriole de la maison d'édition d'idées et à la carriole à sérigraphier est la troisième réalisé par notre association.

Choix esthétiques

Au cours de nos discussions pour élaborer le cahier des charges deux univers esthétiques ont été retenus : la roulotte et la soucoupe volante. Cela a donné lieu à deux propositions de carriole. Une première en forme de caravane teardrop (cf. photo q ). Les caravanes teardrop sont des petites caravanes comprenant une chambre ainsi qu'une cuisine extérieure (cf. photo w ) elles ont à la fois un côté vintage et un coté futuriste dû à leur forme en goutte d'eau. Pour notre projet nous pensions faire les cotés dans deux essences de bois très contrastées : en contreplaqué de peuplier (très clair) avec des colombage en mélèze (de couleur rouge). Quand au toit il serait recouvert d'une tôle en aluminium.
Une deuxième carriole a été imaginée en s'inspirant de l'esthétique des anciennes roulottes (cf. photo e etr). 
Les côtés sont comme pour la carriole précédente en contreplaqué de peuplier avec des colombages en mélèze et le toit est aussi recouvert d'une tôle en aluminium.L'association image solidaire a décidé de réaliser dans un premier temps la deuxième carriole et d'acquérir la tente. La première carriole sera réalisée par la suite si son besoin se fait ressentir notamment pour transporter du matériel volumineux. 

Choix techniques

Une fois l'esthétique posée de la carriole que nous allions réaliser nous avons cherché à la dimensionner. Pour cela nous avons inventorié tous le matériel vidéo à transporter, nous l'avons coté et avons dessiné l'encombrement général de chaque objet sous la forme de pavé ou de cylindre dans un logiciel de CAO (Conception Assisté par Ordinateur).
Nous avons dimensionné notre châssis pour qu'il puisse passer les portes standard de 770 mm. Connaissant la taille des roues cela nous a donné la largeur maximale de nos caisses de rangement. La hauteur maximale des caisses nous a été donnée par la hauteur du plateau de la dernière caisse de rangement devant de situer à la hauteur d'une table (entre 700 et 800 mm du sol). A partir de toutes ces données nous avons dimensionné le châssis, les caisses ainsi que le toit. Nous avons vérifié que tout l'équipement de vidéo rentrait bien dedans et nous avons fait les ajustements nécessaires sur la taille des caisses.
La carriole et constituée du châssis E, des deux caisses A et B, du toit C ainsi que du timon F.
Le châssis E est fabriqué à partir de tasseaux de section 25x40 mm assemblés entre eux par des grandes vis. On rajoute ensuite à chaque angle des morceaux de contreplaqué collés et vissés de chaque coté pour renforcer  la liaison. Pour renforcer les angles nous avons choisi du contreplaqué de boit exotique plus résistant mécaniquement que le contreplaqué de peuplier.

L'ensemble nous donne un châssis assez résistant le seule point faible mécaniquement est la liaison avec le timon.
Cela est dû au trou de gros diamètre qui doit être percé pour accueillir la pièce F3. Pour consolider cette liaison nous avons rajouté un morceau de tasseau collé (cf. photo y) et la pièce F3 est collée et vissée dans le châssis. Sur le châssis nous avons fixé quatre pieds avec des charnières pour immobiliser la carriole à l'horizontale en fonction table. Lors du déplacement les pieds sont rabattus et maintenus avec des morceaux de chambre à air (cf. photo u).
Les caisses A et B sont réalisées en plaque de contreplaqué de peuplier d'épaisseur 10 mm et des tasseaux de mélèze de section 25x25mm. Ces éléments sont collés et vissés entre eux. Les tasseaux assurent en plus de leur rôle esthétique, un renforcement des liaisons.

La section des tasseaux a été choisie pour pouvoir s'emmancher dans les quatre tubes carrés en aluminium C6 de section 30x30 mm situés sur les quatre montants A4 positionnés aux angles de la caisse A, ce qui permet de surélever le toit. Le choix du contreplaqué de peuplier s'est fait pour des raisons esthétiques, pour augmenter le contraste de couleur avec le mélèze mais aussi pour diminuer le poids de la carriole, le peuplier étant un bois léger.
Notons que pour diminuer le poids nous aurions pu choisir d'utiliser du contreplaqué d'épaisseur 5 mm et des tasseaux de bois de section 20x20 mm. Cependant cela aurait eu pour effet de diminuer la résistance mécanique de l'ensemble, en cas de choc le contreplaqué d'épaisseur 5 mm n'est pas assez résistant. Cependant les tasseaux de section 20x20 mm sont assez résistants sauf pour les pièces A4 qui devraient garder une section de 25x25 mm pour être compatibles avec les tubes en aluminium C6. A voir si pour augmenter la rigidité du toit, il ne faudrait pas utiliser une pièce A4 de section 30x30 mm et une pièce
C6 de section 35x35 mm. L’accès au matériel des caisses se fait par des portes coulissantes D.

Le toit C est constitué d'une structure courbée sur laquelle on vient visser un morceau de contreplaqué flexible. Sur cet ensemble on colle une plaque offset d'imprimerie. Pour maintenir en position haute ou basse le toit on l’immobilisera avec des goupilles (cf. photo i). L'ensemble est vissé et non collé pour permettre un démontage et un ajustement si des problèmes d'assemblage survenaient entre la caisse A et le toit C. Un jeu de 1 mm a été prévu entre les montant A4 et les pièces C2 pour compenser les erreurs d'usinage et d'assemblage. Ce jeu n'a pas été suffisant et nous avons dû rajouter une cale de 1 mm d'épaisseur entre une pièce
C3 et une pièce C2. Cela a eu pour conséquence d'apairer le toit C à la caisse A. En effet, ces deux éléments s'assemblent dans une seule position. Un repère est présent sur ces deux éléments pour faciliter l'assemblage. Le timon F est réalisé en éléments mécano-soudés. La liaison rotule entre le vélo et la carriole est réalisée avec une rotule de direction de voiture. Le timon est solidarisé sur la carriole et sur le vélo à l'aide de goupilles. Cela présente l'avantage de pouvoir décrocher très rapidement la carriole du vélo mais aussi d'enlever intégralement le timon pour pouvoir circuler autour de la carriole sans être gêné.
Le châssis E et la caisse B ainsi que la caisse B et la caisse A sont maintenus entre eux par des fermoirs à cadenas. Les cadenas sont remplacés par des goupilles (cf. photo o) pour éviter que les fermoirs ne s'ouvrent inopinément. Des petites pièces en aluminium sont aussi fixées sur les caisses A et B pour empêcher que les portes coulissantes D ne s'ouvrent lors du transport.

Ouvrage de référence

Cool caravane, La vogue des caravanes retro, Jane Field-Lewis et Chris Haddon, Éditions Hoebeke


Lundi 21 août 2017 @ 11:19:42 -:- !!

Temps : 0.4182 seconde(s)