Rechercher dans La vie de l'association

L'Université et ses territoires Dynamismes des villes moyennes et particularités de sites

Pourquoi s’intéresser aux sites universitaires en villes moyennes ?

Cet ouvrage revient sur les spécificités de la géographie universitaire française, résultat de cinquante ans de politique d’aménagement du territoire. Antennes, sites délocalisés, sites technologiques… ont progressivement construit leur légitimité sur la bonne réussite de leurs étudiants et la qualité des environnements de travail. Outils de la démocratisation de l’enseignement universitaire, du développement local et de l’équité territoriale, ils sont aujourd’hui confrontés aux enjeux d’une économie de la connaissance recentrée sur les métropoles.

http://www.pug.fr/produit/1199/9782706122323/Luniversite%20et%20ses%20territoires

universite-territoires-PUG-.jpg
Les sites universitaires des villes moyennes ont-ils les capacités à jouer un rôle dans la construction de la nouvelle politique scientifique ou sont-ils amenés à rester des pôles de formation de proximité voire à disparaître ?
L’objectif est ici de déconstruire les préjugés sur des sites souvent qualifiés de « secondaires » qui, pourtant, ont su développer à leur échelle des activités de formation, de recherche et de transferts de technologie en lien avec les besoins d’un territoire. Leur développement témoigne de l’engagement inédit des acteurs locaux, et notamment des collectivités locales, dans un projet commun. Leur devenir pose, de manière forte, la nécessité de repenser les liens entre universités et territoires. Sans donner toutes les réponses à cet enjeu, les contributeurs de l’ouvrage ouvrent les débats sur l’évolution de la carte universitaire.

Quelques mots sur les auteurs
Rachel Levy est maître de conférences à l’université Paul Sabatier / Auch. Catherine Soldano est maître de conférences à l’université de Toulouse le Mirail. Philippe Cuntigh est professeur associé à l’Institut de Géographie Alpine de l’université de Grenoble Alpes.

Contribuent à cet ouvrage :
Eric Bernet (conseiller indépendant en politiques publiques), Vincent Bosc (chargé de mission à l’agence de développement Drôme-Ardèche), Odile Bourbiaux (maître de conférence à l’université de toulouse), Cécile Crespy (professeur à Sciences Po Toulouse), Daniel Filâtre (recteur de l’Académie de Grenoble), Hervé Gumuchian (professeur émérite de l’institut géographique alpine/université de Grenoble Alpes), Maud Hirczak (chercheur associé) , Laurent Jegou (ingénieur cartographe à l’université de Toulouse) , Pierre-Antoine Landel (enseignant-chercheur à l’institut géographique alpine/l’université de Grenoble Alpes), Yves-Claude Lequin (professeur agrégé en histoire contemporaine) et Pascal Mao (maître de conférences à l’institut géographique alpine / université de Grenoble Alpes).

Table des matières

  • Chapitre 1

Quelles particularités des pratiques d’enseignement supérieur et de recherche dans les Sites Universitaires de Villes Moyennes Rachel Levy et Catherine Soldano

  • Chapitre 2

Institutions et politiques universitaires: quelle(s) intégration(s) des sites « secondaires » ? Cécile Crespy et Catherine Soldano

  • Chapitre 3

Les résultats des étudiants de la filière AES dans un SUVM Éric Bernet

  • Chapitre 4

Des universités de technologie en villes moyennes. : Origine, implantation et effet Yves-Claude Lequin

  • Chapitre 5

La recherche dans les SUVM : un travail d’équipe Rachel Levy et Odile Bourbiaux

  • Chapitre 6

La présence universitaire en espace rural, Le cas du CERMOSEM, antenne de l’Université Joseph Fourier en Ardèche Hervé Gumuchian, Pierre-Antoine Landel et Pascal Mao

  • Chapitre 7

Au-delà des sites universitaires, l’université en nuage : vers des formes originales de territorialisation de l’université en Rhône-Alpes Philippe Cuntigh, Maud Hirczak et  Vincent Bosc

  • Postface

Reconnaître des formes territoriales de l’université Daniel Filâtre



Les +
C’est la première fois qu’un ouvrage aborde la question de l’enseignement supérieur et de la recherche sous un angle territorial. Il deviendra très vite une référence bibliographique et ou un ouvrage de référence.
Un ouvrage attendu aux regards de la nouvelle loi de juillet 2013 qui impose aux universités de raisonner en termes de site universitaire pour construire leur programme pluriannuel de contractualisation avec le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (de 2016 à 2020).


Présentation 

Résumé :
Auch, Compiègne, Le Creusot, Valence… font partie de la centaine de sites universitaires implantés dans des villes moyennes. Les acteurs locaux se sont mobilisés pour développer des activités de formation, de recherche et de transferts de technologie en lien avec les besoins d’un territoire. Mais, confrontés aux enjeux d’une économie de la connaissance compétitive et recentrée sur les métropoles, ces sites sont aujourd’hui mis au défi de l’approche rationnelle et pragmatique de la gestion budgétaire des universités. Outils de la démocratisation de l’enseignement universitaire, du développement local et de l’équité territoriale, quel peut être leur rôle dans la politique académique et scientifique ainsi que dans la responsabilité sociale et territoriale des universités ?

Public : 

Décideurs et cadres de l’université, élus locaux et responsables territoriaux, syndicats et organismes de développement local, étudiants des masters de développement territorial ou de gestion des systèmes éducatifs… la problématique de l’évolution de la carte universitaire intéressera un large public.


Engagés dans cette réflexion collective, les auteurs sont des enseignants-chercheurs et des professionnels des politiques territoriales et universitaires.

Ont contribué à cet ouvrage : Éric Bernet, Vincent Bosc, Odile Bourbiaux,Cécile Crespy, Daniel Filâtre, Hervé Gumuchian, Maud Hirczak, Laurent Jégou, Pierre-Antoine Landel, Yves-Claude Lequin et Pascal Mao.


Dimanche 04 janvier 2015 @ 11:59:29 -:- !!

Temps : 0.1079 seconde(s)