[TÉC#lemoteur] effectue des recherches sur les sites des : Académies ÉSPÉ Fournisseurs Professeurs

Rechercher dans La vie de l'association

#lemoteurTÉC4 recherche pour vous sur les sites personnels des professeurs de Technologie

moteur-de-recherche-sur-professeurs de technologie TEC2016.jpg

 

http://technologieeducationculture.fr/sections.php?op=viewarticle&artid=29

Lundi 25 juillet 2016 @ 11:21:04 -:- Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami


Rechercher dans La vie de l'association

#lemoteurTÉC3 recherche pour vous sur les sites des fournisseurs spécialisés éducation technologique

moteur-de-recherche-sur-fournisseurs technologie TEC2016.jpg

 

http://technologieeducationculture.fr/sections.php?op=viewarticle&artid=24

Samedi 23 juillet 2016 @ 11:24:25 -:- Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami


Rechercher dans La vie de l'association

#lemoteurTÉC2 recherche pour vous sur les sites des Écoles supérieures du professorat et de l'éducation

moteur-de-recherche-sur  Ecole Superieure Professorat Education TEC2016.jpg

 

http://technologieeducationculture.fr/sections.php?op=viewarticle&artid=31 

Jeudi 21 juillet 2016 @ 12:13:35 -:- Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami


Rechercher dans Nouvelles du monde

[TV] semaine du 23 au 29 juillet 2016

Samedi 23 juillet à 20h50 sur ARTE "La Conquête du ciel - 2015"
Dimanche 24 juillet à 13h20 sur ARTE "DESIGN : Le couteau suisse Spartan - 2012 "
Dimanche 24 juillet à 13h40 sur France5 "Au coeur des machines, de l'ascenseur à la pompe à essence - 2016"
RADIO - Dimanche 24 juillet à 18h10 sur France Culture "Les passeurs de science : la sécurité informatique"
Dimanche 24 juillet à 22h30 sur LCP "Transportez-moi !"
Lundi 25 juillet à 18h30 sur Public Sénat "Diesel, le scandale français - 2012"
Mercredi 27 juillet à 18h30 sur Public Sénat "Centres commerciaux, la grande illusion - 2015"
Vendredi 29 juillet à 20h30 sur LCP "Train/avion, les éternels rivaux - 2016"

Et tous les jours sur ARTE : "X:enius"
Sans oublier le site TV  
http://www.lesite.tv

Mardi 19 juillet 2016 @ 18:14:44 -:- Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami


Rechercher dans La vie de l'association

#lemoteurTÉC1 recherche pour vous sur les sites Académiques de référence pour l'éducation technologique

moteur-de-recherche-sur-sites academies TEC2016.jpg

 

http://technologieeducationculture.fr/sections.php?op=viewarticle&artid=23

Mardi 19 juillet 2016 @ 12:13:16 -:- Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami


Rechercher dans La vie de l'association

Faire un don à Technologie Éducation Culture

faire-un-don-à-TEC2016.jpg

 

https://www.helloasso.com/don/associations/technologie-education-culture

Les statuts :

Titre 1    STRUCTURE GÉNÉRALE ET ORGANISATION


Article 1    PRÉAMBULE


Considérant que la construction d’une culture technique pour tous est un enjeu majeur pour nos sociétés, la construction des connaissances et des compétences qui vont permettre à chaque enfant de devenir un citoyen repose sur le développement de la compréhension du monde de la technique. Cette construction s’inscrit dans une éducation technologique pour tous, tout au long de la scolarité des élèves, depuis l’école maternelle jusqu’à l’université.
Il s’agit de considérer l’activité humaine dans la globalité des rapports qu’il élabore et entretient avec son environnement technologique. Cette considération s’attache à l’ensemble des composantes de cette activité et ne se limite pas à la maitrise de quelques savoir-faire circonscrits dans des procédures d’exécution de techniques élémentarisées et décontextualisées. En termes d’éducation, il s’agit de développer l’esprit critique, l’usage de la raison technique dans des processus de choix de solutions nécessairement ouvertes et inscrites socialement.
Cette éducation aux choix pose les fondements d’une éducation des citoyens comme acteurs éthiques et responsables. La portée d’une telle éducation s’inscrit dans une approche non cloisonnée du développement de l’enfant vers l’adulte, ouverte aux autres cultures disciplinaires, notamment en matière d’interrelations et de complémentarités.
Être membre de cette association suppose une adhésion à ces principes fondateurs d’une éducation technologique pour tous, partout et tout au long de la vie. Les adhérents partagent cet esprit d’ouverture, d’échange et de construction collective. Ils s’engagent à porter ces valeurs. 


Article 2    BUT ET APPELLATION


L’association Technologie, Éducation, Culture, désignée par l’acronyme TEC réunit des acteurs de l’éducation technologique afin de promouvoir le développement d’une éducation technologique pour tous à même de répondre aux défis technologiques et sociaux du 21e siècle.
L’association met à disposition les moyens techniques à même de favoriser les échanges et le partage d’expériences, de connaissances et de compétences entre ses membres et au-delà en l’élargissant à l’ensemble de la communauté de professionnels de l’éducation technologique, quelle que soit leur catégorie, leur origine ou leur fonction. 
Ces échanges et ce partage reposent sur la mise en commun de ressources et autres moyens matériels utiles à ces enseignements. Elle a également pour objectif de favoriser la fédération des usages d’Internet collaboratif et de toutes les technologies de l’information et de la communication utiles pour l’enseignement.
L’association est créée pour une durée illimitée.
Son siège social est installé au domicile du président de l’association.


Article 3    QUALITÉ DE MEMBRE


L'association se compose de membres actifs, fondateurs ou bienfaiteurs. La qualité de membre s’acquiert par cooptation d’un membre adhérent. Elle est conditionnée à une adhésion et au paiement d’une cotisation annuelle.
La qualité de membre donne droit à l’ensemble des prestations offertes par l’association. Elle permet l’accès à des espaces et des ressources réservés aux seuls membres. Elle permet de participer de plein droit et de pleine jouissance à la vie de l’association et aux activités qu’elle met en place.
La qualité de membre de l'association se perd :
•    par démission,
•    par la radiation prononcée suite à un non-paiement de cotisation,
•    pour motifs graves prononcés par le bureau. Le prononcé de la perte de la qualité de membre se fait de manière contradictoire et il peut être fait appel de la décision devant le conseil d’administration. Le membre qui perd sa qualité abandonne l’ensemble des fonctions qu’il pouvait assurer au moment du prononcé de la perte de qualité de membre. Cette perte, en cas d’exclusion temporaire, reste valable jusqu’à la fin du mandat correspondant ; le retour dans l’association de cet adhérent ne le rétablit pas dans ses fonctions.


Article 4    MOYENS ET RESSOURCES


L’association se dote des moyens nécessaires à l’atteinte de ses objectifs. Ces moyens proviennent des cotisations des membres de l’association, de subventions et/ou de dons et autres legs.
Le montant annuel des cotisations ainsi que les modalités d’un versement pluriannuel est arrêté par l’assemblée générale. Si un nouveau tarif n’est pas arrêté lors de l’assemblée générale annuelle, alors le tarif en vigueur est automatiquement prorogé.


Article 5    INSTRUMENTS ET SUPPORTS DES ACTIVITÉS


Afin de pouvoir fonctionner, l’association régit le fonctionnement de listes de diffusion Internet privée accessible soit sur inscription à toute personne qui le souhaite, soit aux seuls adhérents de l’association à jour de leur cotisation.
Ces deux listes sont sous la responsabilité morale du président qui reçoit mandat de l’assemblée générale afin de faire respecter les règles de bonnes conduites et d’éthiques définies et adoptées par l’assemblée générale. 
En cas de manquement aux règles définies dans le règlement propre à l’usage de chacune des listes par un des participants ou un des membres, le président, après consultation du bureau de l’association, a toute autorité pour prononcer une sanction (simple avertissement, blâme, exclusion temporaire, exclusion définitive). Le prononcé des sanctions est exécutoire immédiatement. La contestation de la sanction doit être portée devant le conseil d’administration qui se donne les moyens d’entendre le mis en cause et décide de confirmer ou d’infirmer le prononcé du président ; cette procédure d’appel n’est pas suspensive de l’application de la sanction.
L’association se donne également la possibilité d’organiser ou de participer à des manifestations présentielles, virtuelles ou à distance telles que des universités d’été, des conférences, des débats, des forums, des salons… La participation es-qualité à des manifestations est assurée par le président ou par son représentant.
Par ailleurs, l’association met à disposition de ses membres et, sous certaines conditions, de l’ensemble de la communauté des professionnels de l’éducation technologique un ensemble de ressources telles qu’un annuaire des sites web dédiés à l’enseignement de la technologie, un annuaire des ressources utilisables en éducation technologique, des publications en ligne à destination des internautes, un annuaire d’annonce et de gestion des évènements, des dispositifs d’auto-formation, un système de veille et de conseil en éducation technologique…
L’association conduit un processus de veille permanente sur ses propres systèmes d’information et d’actions afin d’offrir à ses membres et à toutes celles et tous ceux qui y ont accès des technologies optimales, dans la mesure de ses moyens.


Titre 2    COMPOSITION DES INSTANCES ET MODES ÉLECTORAUX


Article 6    L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE


L’assemblée générale est constituée de l’ensemble des membres à jour de leur cotisation apprécié sept jours francs avant la date et l’heure de sa réunion. 
L’assemblée générale se réunit tous les deux ans  de manière ordinaire.
L’assemblée générale peut être réunit de manière exceptionnelle à la demande du président, des deux tiers des membres du conseil d’administration ou d’un tiers des membres de l’association à jour de leurs cotisations. 
L’assemblée générale ne peut validement délibérer que si la majorité des membres est présente ou représentée. Si le quorum n’est pas atteint, une nouvelle assemblée générale, sans condition de quorum, est convoquée par le président.
Chaque membre peut se faire représenter en envoyant au président une procuration nominative (mandant et mandataire) dument datée et signée. Chaque membre présent peut être porteur de trois procurations. Le président donne lecture des procurations en début de séance. Par ailleurs, l’organisation des élections, dans le but de favoriser la participation, peut se faire par tout moyen approprié (correspondance ou par Internet) dès lors que les conditions d’anonymat sont respectées.
Les assemblées générales sont organisées soit en forme présentielle ou à distance en utilisant toute technologie appropriée qui permet d’assurer la présence continue de chaque membre tout en lui assurant la prise de parole dans de bonnes conditions. Pour les participations à distance, chaque membre doit pouvoir faire preuve de sa qualité au moment de la réunion. Le conseil d’administration arrête la forme d’organisation de l’assemblée générale et la communique à l’ensemble des membres dans un délai de trois mois avant sa convocation officielle.
Le président arrête l’ordre du jour et convoque les membres dans un délai de quinze jours. Le secrétaire établit le compte rendu de la séance.
Le président en exercice présente et fait voter le rapport moral et financier de l’association pour l’année écoulée ainsi que le projet d’activité et le budget prévisionnel pour l’année à venir. 
Les rapports annuels et les comptes sont adressés chaque année à tous les membres de l'association par courrier électronique ou par voie postale.


Article 7    LE PRÉSIDENT


Le président est élu par le conseil d’administration pour un mandat de quatre ans renouvelable. 
Tout adhérent à jour de sa cotisation à la date de dépôt des candidatures est éligible. Chaque candidat doit faire acte de candidature accompagnée d’une profession de foi quinze jours francs avec la date de l’assemblée générale.
L’élection du président se fait au suffrage universel, uninominal à trois tours. Un candidat est réputé élu dès lors qu’il obtient la majorité absolue des suffrages lors des deux premiers tours et à la majorité relative au troisième tour.
Le président est ordonnateur des dépenses, il veille au bon équilibre des comptes de l’association ainsi qu’aux règles et principes en vigueur dans l’association.
Il représente l'association en justice et dans tous les actes de la vie civile. Il peut déléguer cette représentation à un des membres du bureau. Le représentant de l'association doit jouir du plein exercice de ses droits civils.
Il est assisté d’un bureau qu’il organise et réunit à sa convenance. Le bureau est composé parmi les membres du conseil d’administration à minima d’un vice-président, d’un trésorier et d’un secrétaire. Le président arrête la composition de son bureau sur proposition du conseil d’administration.


Article 8    LE CONSEIL D’ADMINISTRATION


L’association est administrée par un conseil d’administration composé de dix membres élus et six membres désignés. Il est constitué pour une durée de quatre années.
Collège des élus
Les dix membres sont élus à l’issue d’un scrutin de liste à la proportionnelle au plus fort reste qui se déroule lors d’une assemblée générale. Les élections du conseil d’administration et du président ont lieu au cours de la même assemblée générale.
Tous les adhérents à jour de leurs cotisations à la date de dépôt des candidatures sont éligibles. Les listes peuvent être incomplètes. Elles doivent être déposées auprès du secrétaire de l’association quinze jours francs avant la date de l’assemblée générale.
En cas de vacances d’un siège, c’est le suppléant qui siège pour la durée restante du mandat du titulaire. Des élections partielles sont organisées si un tiers de sièges reste vacant.
Collège des membres désignés
Les six membres sont désignés par le président sur proposition du conseil d’administration.
Le conseil se réunit au moins une fois par an et chaque fois qu'il est convoqué par son Président ou à la demande d’un tiers de ses membres. Il peut validement délibérer s’il est composé de la majorité de ses membres présents, physiquement ou à distance (via un système multimédia fiable).
Le président arrête l’ordre du jour et convoque les membres dans un délai de quinze jours.


Article 9    PROCÈS-VERBAUX


Il est tenu procès-verbal des séances de l’assemblée générale et du conseil d’administration.
Les procès-verbaux sont signés par le président et le secrétaire et sont transcrits sans blancs ni ratures, sur un registre coté et paraphé par le secrétaire.


Article 10    RÉMUNÉRATIONS ET INDEMNITÉS


Les membres de l'association ne peuvent recevoir aucune rétribution à raison des fonctions qui leur sont confiées.
Les membres de l'association peuvent être indemnisés de leurs frais sur décision du bureau et présentation de justificatif.


Titre 3    ÉVOLUTION DE L’ASSOCIATION


Article 11    CHANGEMENTS ET MODIFICATIONS


Tout changement ou modification des statuts doit être adopté par les deux tiers des adhérents à jour de leur cotisation. Cette modification intervient au terme d’un processus qui se fonde sur une proposition écrite de modification et après la tenue d’une assemblée générale extraordinaire qui réunit physiquement ou à distance une majorité qualifiée de membres. L’adoption des statuts se fait ensuite par vote électronique (à condition que les moyens de confidentialité et d’unicité des votes soient assurées).
L'association doit faire connaître dans les trois mois, à la préfecture de dépôt des statuts, tous les changements survenus dans l'administration ou la direction de l'association, ainsi que toutes les modifications apportées à ses statuts.
Ces modifications et changements sont en outre consignés sur un registre spécial, coté et paraphé, par le secrétaire.


Article 12    DISSOLUTION


La dissolution de l'association ne peut être prononcée que par l'assemblée Générale convoquée en session extraordinaire spécialement à cet effet.
L'assemblée générale désigne un ou plusieurs commissaires chargés de la liquidation des biens de l'association. Elle attribue l'actif net conformément à la loi.
La dissolution doit faire l'objet d'une déclaration à la préfecture des Bouches du Rhône.

Changé Le 9 janvier 2012

Jeudi 14 juillet 2016 @ 11:33:09 -:- Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami


Rechercher dans Nouvelles du monde

[TV] semaine du 16 au 22 juillet 2016

Samedi 16 juillet à 20h30 sur Public Sénat "Les dessous de la mondialisation : Cameroun, forêt en péril -2013"
Dimanche 17 juillet à 12h45 sur ARTE "DESIGN, la poussette Mac Laren - 2012 "
Dimanche 17 juillet à 13h40 sur France5 "Au coeur des machines, de l'imprimante3D au vélo élyptique - 2016"
RADIO - Dimanche 17 juillet à 18h10 sur France Culture "Les passeurs de science : l'informatique"
Dimanche 17 juillet à 22h30 sur LCP "Transportez-moi !"
Vendredi 22 juillet à 9h25 sur ARTE "Les chars des Pharaons - 2013"

Et tous les jours sur ARTE : "X:enius"
Sans oublier le site TV  
http://www.lesite.tv

Mercredi 13 juillet 2016 @ 22:42:08 -:- Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami


Rechercher dans C'est officiel

Revue technologie n°203 - Dossier spécial Réforme du collège

Revue-technologie-n203-TEC2016.jpg

 

https://www.reseau-canope.fr/notice/technologie.html

Télécharger l’éditorial(link is external)

Télécharger le techno mag(link is external)

Télécharger la fiche orientation(link is external)

techno sans frontière

p6 industrie : Les moteurs électriques, de la physique à la réalisation industrielle

Franck LE GALL

Si tous les moteurs électriques se ressemblent, les choix de technologies et d’architectures de conception conduisent à des différences notables en fonction de l’application envisagée. De plus, les critères de coût de fabrication et de fiabilité ont un impact fort sur les solutions développées par les constructeurs automobiles.

p12 culture : Formation des ingénieurs : une comparaison entre la France et le Brésil

Luis Mauricio RESENDE

L’histoire de la formation des ingénieurs est profondément liée à l’histoire du développement de la technologie. L’auteur nous conte l’évolution adaptative de la formation des ingénieurs en France, en faisant le parallèle avec le Brésil.

Bibliographie

• Beaune J.C. (1985). In : L’ingénieur dans la société française (A. Thépot, dir.), Paris, Éditions Ouvrières, Paris.
• Bogomolov A.I. (1974). Comparabilité des régimes d’études et des diplômes en sciences de l’ingénieur : étude méthodologique. Les Presses de l’Unesco, Paris.
• Bordogna J. (1998). The professional engineer in 2010. Proceedings of Realizing the new paradigm for engineering education Conference, Baltimore. Engineering Foundation Conferences, New York.
• Brummett F.D. (1985). The U.S. manufacturing engineer: practice, profile, and needs. In: Education for the manufacturing world of the future. Washington, National Academy Press.
• Chaix M.C. (1998). Former aux humanités ou former aux sciences humaines et sociales ? Recherche et formation, 29, 51-72.
• Cunha L.A. (1989). A universidade crítica. 2 ed., Francisco Alves, Rio de Janeiro.
• Davidson R.C. (2009). Engineering curricula: understanding the design space and exploiting the opportunities. Washington, National Academy Press.
• Etner L. (1985). In : L’ingénieur dans la société française (A. Thépot, dir.), Éditions Ouvrières, Paris.
• Fávero M. de L.A. (2000). Universidade do Brasil : das origens à construção. Editora UFRJ//INEP, Rio de Janeiro.
• Felder R., Woods D., Stice J., Rugarcia A. (2000). The future of engineering education: II. Teaching methods that work. Chem. Eng. Educ., 34(1), 26-39.
• Grasso D., Callahan K.M., Doucett S. (2004). Defining engineering thought. Int. J. Eng. Educ., 20(3), 412-415.
• Grelon A. (1998). Formation et carrières des ingénieurs en France (1880-1939). In : La France n’est-elle pas douée pour l’industrie ? (Bergeron L., Bourdelais L.B., dir.), Belin, Paris.
• Grelon A. (2006). French engineers: between unity and heterogeneity. In: History of Technology, vol 27 (Inkster, dir.), Continuum, Londres.
• Gouzévitch I., Grelon A., Karvar A. (2004). La formation des ingénieurs en perspective : modèles de référence et réseaux de médiation – XVIIIe-XXe siècles. Presses Universitaire de Rennes, Rennes.
• Kalonji G. (2005). Capturing the imagination: high-priority reforms for engineering educators. In: Educating the engineer of 2020: adapting engineering education to the new century. Washington, National Academy of Engineering of the National Academies.
• Katehi L., Pearson G., Feder M. (2009). Engineering in K-12 education: understanding the status and improving the prospects. National Academy Press, Washington.
• Lamard P., Lequin Y.C. (2005). La technologie entre à l’université : Compiègne, Sevenans, Belfort-Montbéliard. UTBM, Belfort.
• Lamard P., Lequin Y.C. (2006). Quelle technologie pour le XXIe siècle ? Éducation Technologique, 31.
• Lemaître D. (2009). Le curriculum des grandes écoles en France : un modèle d’analyse inspiré de Basil Bernstein. Rev. Fr. Pédag., 166.
• Magee C.L. (2004). Needs and possibilities for engineering education: one industrial/academic perspective. Int. J. Eng. Educ., 20(3), 341-352.
• Moutet A. (1985). In : L’ingénieur dans la société française (A. Thépot, dir.), Paris, Éditions Ouvrières.
• Oliveira V.F., Almeida N.N., Carvalho D.M., Pereira F.A.A. (2013). Um estudo sobre a expansão da formação em engenharia no Brasil. Revista de Ensino de Engenharia, 32(3).
• Patil A., Codner G. (2007). Accreditation of engineering education: review, observations and proposal for global accreditation. Eur. J. Eng. Educ., 32(6), 639-651.
• Picon A. (1994). Entretien publié dans L’empire des techniques. Paris, Seuil.
• Sauvage A., Toussaint J.Y., Younès C. (1996). Architectes et ingénieurs aujourd’hui, les métiers des uns et des autres. In : Architecte, Ingénieur, des métiers et des professions : Actes du séminaire métiers de l’architecte et métiers de l’ingénieur en génie civil et urbanisme (Toussaint et Younès, dir.). Insa de Lyon, Éditions de la Villette, Lyon.
• Schin T. (1978). Des corps de l’État au secteur industriel : genèse de la profession d’ingénieur, 1750-1920. Rev. Fr. Sociol., XIX(1), p. 39-71.
• Teixeira A.A.S. (1976). Educação no Brasil. 2 ed.. Ed. Nacional, São Paulo.
• Unesco (1983). Progrès de la formation continue des ingénieurs. Unesco, Paris, 198 p.
• Wulf W. (1998). The urgency of engineering education reform. Proceedings of Realizing the new paradigm for engineering education conference, Baltimore. Engineering Foundation Conferences, New York.

p18 numérique : Optimisation topologique, la conception mécanique du futur est là

Lynda ALLOUACHE, Jonathan VAN RHIJN

Quelle forme doit avoir ma pièce mécanique pour être optimale ? Les logiciels d’optimisation topologique comme Inspire proposent une solution simple et efficace pour alléger les pièces sans altérer leurs performances mécaniques.

p22 innovation : Un moteur à conversion directe de l’énergie solaire

Une start-up a mis au point un moteur électrique convertissant l’énergie solaire en énergie mécanique, avec une fiabilité élevée. L’innovation ouvre de nombreuses applications telles que le pompage d’eau en environnement sévère.

Les brevets :

p23 orientation : Technico-commercial

En ligne :

techno mag

p24 en rayon

L’énergie à bord
Préparer et réussir sa VAE
  • Auteur : David Rivoire
  • Éditeur : Vuibert

p24 en bref

Faire découvrir l’industrie du futur aux jeunes
Un drone d’éboueur
Serious game Valmi
L’ingénierie des bâtiments prend de la hauteur

p25 en ligne

« Beau travail », découvrez les métiers qui recrutent !

p25 en vue

Enova
Sepem industries est
Le quai des futurs
Salon du numérique
Siane

Dossier spécial : Réforme du collège

p28 Genèse des programmes de technologie

Grégory ANGUENOT, Christophe MINUTOLO

L’écriture des nouveaux programmes a été accompagnée de nombreux changements : cycle, logique curriculaire, lien avec le socle commun, modalités pédagogiques avec l’accompagnement personnalisé et l’enseignement pratique interdisciplinaire. Ces nombreux changements méritent une explication substantielle par deux membres du groupe d’élaboration des programmes.

p36 Nouvelle organisation pour une nouvelle pédagogie

Bertrand CAVAYE

La réforme du collège apporte avec elle une nouvelle philosophie, des nouveautés pédagogiques, des changements d’horaires, etc. Des craintes et des ambiguïtés peuvent naître de ces évolutions. Zoom sur l’organisation de la réforme point par point pour lever les doutes et bien comprendre son organisation.

p40 EPI tout doux avec les radis qui piquent

Pascal PUJADES, Nathalie LADEVÈZE, Benoît PASCAL

Répondre à des problèmes concrets avec les EPI, c’est possible. Les professeurs de SVT et de technologie ont répondu à la question « Pourquoi les radis piquent-ils ? », en faisant pousser des radis qui ne piquent pas et surtout en comprenant pourquoi. Retour sur une expérience réussie au collège forain François-Verdier de Léguevin.

p44 Une fusée à eau pour prendre son envol en EPI

Benoît PASCAL, Anthony PICHARD

L’EPI « fusée à eau » est facile à mettre en place avec les sciences physiques ; il est motivant pour les élèves et demande peu de moyens. Comment faire décoller les fusées à eau et les propulser le plus haut possible ? Comment mesurer l’altitude atteinte ?

Retour sur une expérience simple à reproduire au collège.

p48 Ozobot, en route pour l’initiation à la programmation

Olivier INNOCENTI

« Petit mais costaud », Ozobot est un robot capable de tourner à gauche et à droite, avancer, reculer, accélérer et ralentir, mais aussi de détecter des lignes et des couleurs. Avec son système Ozoblockly de programmation en mode graphique, apprendre le codage devient un jeu d’enfant !

forum des technologies

p52 Photon RedBoard : de l’Arduino pour l’internet des objets

Loïc JOSSE

Peut-on mettre en œuvre (assez simplement) une application Android sur son mobile pour commander une carte Arduino sans passer par une connexion Internet ? C’est possible, grâce à l’Arduino Yùn.

forum des pédagogies

p56 L’entretien d’explication, un outil de conceptualisation de l’expérience

Stephen RENOUX

Comment amener les élèves à formaliser les activités qu’ils ont conduites en entreprise à l’issue des périodes de formation en milieu professionnel ? Cet article présente un exemple de démarche d’accompagnement réalisée par un professeur, à l’appui d’un entretien d’explicitation.

p60 TRIS, un outil d’aide aux choix de stratégies pédagogiques (1re partie)

Fabien JONQUIÈRE, Rodolphe PIVERT

La recherche de solutions techniques, aspect central des sciences de l’ingénieur, est un processus complexe. Cela est d’autant plus difficile lorsque les concepteurs, ne connaissant préalablement aucune solution qui réponde au problème posé, doivent faire appel à leur créativité. Il en est de même en pédagogie. Cette étude s’inspire de la méthode TRIZ de résolution de problèmes, habituellement utilisée en sciences et techniques industrielles.

Liens: 

Mardi 12 juillet 2016 @ 17:50:19 -:- Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami


Rechercher dans C'est officiel

Technologie Cycle 4 : Compétences travaillées/Domaines du socle

Participer aux forums sur les programmes du cycle 4, cliquez : http://technologieeducationculture.fr/viewforum.php?forum=32 

Compétences travaillées

Domaines du socle

Pratiquer des démarches scientifiques et technologiques

  • Imaginer, synthétiser, formaliser et respecter une procédure, un protocole.
  • Mesurer des grandeurs de manière directe ou indirecte.
  • Rechercher des solutions techniques à un problème posé, expliciter ses choix et les communiquer en argumentant.
  • Participer à l’organisation et au déroulement de projets.

Domaine  4

Concevoir, créer, réaliser

  • Identifier un besoin et énoncer un problème technique, identifier les conditions, contraintes (normes et règlements) et ressources correspondantes.
  • Identifier le(s) matériau(x), les flux d’énergie et d’information dans le cadre d’une production technique sur un objet et décrire les transformations qui s’opèrent.
  • S’approprier un cahier des charges.
  • Associer des solutions techniques à des fonctions.
  • Imaginer des solutions en réponse au besoin.
  • Réaliser, de manière collaborative, le prototype de tout ou partie d’un objet pour valider une solution.
  • Imaginer, concevoir et programmer des applications informatiques nomades.

Domaine  4

S’approprier des outils et des méthodes

  • Exprimer sa pensée à l’aide d’outils de description adaptés : croquis, schémas, graphes, diagrammes, tableaux (représentations non normées).
  • Traduire, à l’aide d’outils de représentation numérique, des choix de solutions sous forme de croquis, de dessins ou de schémas.
  • Présenter à l’oral et à l’aide de supports numériques multimédia des solutions techniques au moment des revues de projet.

Domaine  2

Pratiquer des langages

  • Décrire, en utilisant les outils et langages de descriptions adaptés, la structure et le comportement des objets.
  • Appliquer les principes élémentaires de l’algorithmique et du codage à la résolution d’un problème simple.

Domaine 1

Mobiliser des outils numériques

  • Simuler numériquement la structure et/ou le comportement d’un objet.
  • Organiser, structurer et stocker des ressources numériques.
  • Lire, utiliser et produire des représentations numériques d’objets.
  • Piloter un système connecté localement ou à distance.
  • Modifier ou paramétrer le fonctionnement d’un objet communicant.

Domaine  2

Adopter un comportement éthique et responsable

  • Développer les bonnes pratiques de l’usage des objets communicants
  • Analyser l’impact environnemental d’un objet et de ses constituants.
  • Analyser le cycle de vie d’un objet

Domaines 3 et 5

Se situer dans l’espace et dans le temps

  • Regrouper des objets en familles et lignées.
  • Relier les évolutions technologiques aux inventions et innovations qui marquent des ruptures dans les solutions techniques.

Domaine  5

Samedi 09 juillet 2016 @ 12:03:52 -:- Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami


Rechercher dans C'est officiel

Sciences et Technologie Cycle 3 : Compétences travaillées et Domaines du socle

Participer aux forums sur les programmes du cycle3, cliquez : http://technologieeducationculture.fr/viewforum.php?forum=24

Compétences travaillées

Domaines du socle

Pratiquer des démarches scientifiques et technologiques

  • Proposer, avec l’aide du professeur, une démarche pour résoudre un problème ou répondre à une question de nature scientifique ou technologique :

-          formuler une question ou une problématique scientifique ou technologique simple ;

-          proposer une ou des hypothèses pour répondre à une question ou un problème ;

-          proposer des expériences simples pour tester une hypothèse ;

-          interpréter un résultat, en tirer une conclusion ;

-          formaliser une partie de sa recherche sous une forme écrite ou orale.

Domaine 4

Concevoir, créer, réaliser

  • Identifier les évolutions des besoins et des objets techniques dans leur contexte.
  • Identifier les principales familles de matériaux.
  • Décrire le fonctionnement d’objets techniques, leurs fonctions et leurs composants.
  • Réaliser en équipe tout ou une partie d’un objet technique répondant à un besoin.
  • Repérer et comprendre la communication et la gestion de l’information.

 

Domaines  4 et 5

S’approprier des outils et des méthodes

  • Choisir ou utiliser le matériel adapté pour mener une observation, effectuer une mesure, réaliser une expérience ou une production.
  • Faire le lien entre la mesure réalisée, les unités et l’outil utilisés.
  • Garder une trace écrite ou numérique des recherches, des observations et des expériences réalisées.
  • Organiser seul ou en groupe un espace de réalisation expérimentale.
  • Effectuer des recherches bibliographiques simples et ciblées. Extraire les informations pertinentes d’un document et les mettre en relation pour répondre à une question.
  • Utiliser les outils mathématiques adaptés.

Domaine  2

Pratiquer des langages

  • Rendre compte des observations, expériences, hypothèses, conclusions en utilisant un vocabulaire précis.
  • Exploiter un document constitué de divers supports (texte, schéma, graphique, tableau, algorithme simple).
  • Utiliser différents modes de représentation formalisés (schéma, dessin, croquis, tableau, graphique, texte).
  • Expliquer un phénomène à l’oral et à l’écrit.

Domaine  1

Mobiliser des outils numériques

  • Utiliser des outils numériques pour :

-          communiquer des résultats ;

-          traiter des données ;

-          simuler des phénomènes ;

-          représenter des objets techniques.

  • Identifier des sources d’informations fiables.

Domaine  2

Adopter un comportement éthique et responsable

  • Relier des connaissances acquises en sciences et technologie à des questions de santé, de sécurité et d’environnement.
  • Mettre en œuvre une action responsable et citoyenne, individuellement ou collectivement, en et hors milieu scolaire, et en témoigner.

Domaines  3 et 5

Se situer dans l’espace et dans le temps

  • Replacer des évolutions scientifiques et technologiques dans un contexte historique, géographique, économique et culturel.
  • Se situer dans l’environnement et maitriser les notions d’échelle.

Domaine 5

Jeudi 07 juillet 2016 @ 11:56:00 -:- Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami


Temps : 0.3337 seconde(s)