Rechercher dans C'est officiel

Science avec et pour la société : les mesures issues de la LPR 161


Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a présenté, le 30 avril 2021, les mesures issues de la loi de programmation de la recherche visant à renforcer les relations entre science et société. L'enjeu : renouer le pacte entre les chercheurs et les citoyens, en insufflant dans leurs relations plus de familiarité, de confiance et de réciprocité. Cette stratégie repose sur une conviction : la relation science-société doit désormais être reconnue comme une dimension à part entière de l'activité scientifique.

La science  est un bien commun. La science est une dimension essentielle à la vie de chacun. La science est l'hygiène de l'esprit du citoyen [...] Elle est une part essentielle de notre culture et partage avec l'art, le privilège de donner du sens à nos existences, de faire vivre en nous le goût du dépassement et l'espoir du mieux [...] Elle doit aller à la rencontre de la société, elle doit s'offrir en partage aux citoyens et  les embarquer dans ses pérégrinations. 

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation - 30 avril 2021

Renouer le pacte entre la science et la société

La loi de programmation de la recherche (LPR) a fait du développement des interactions entre sciences, recherche et société un objectif prioritaire.

L'enjeu est double : nourrir le débat démocratique et appuyer les décisions publiques ; et permettre à chacun de comprendre le monde qui l'entoure et d'y prendre part.

Ces engagements s'incarnent aujourd'hui dans des actions concrètes et cohérentes. C'est toute l'ambition de la "feuille de route" présentée par la ministre qui vise à renouer le pacte entre la science et la société, entre les chercheurs et les citoyens en insufflant dans leur relation plus de familiarité, plus de compréhension de ce qu'est la science, plus de confiance et plus de réciprocité.

Il s'agit de renforcer les interfaces et la porosité entre les espaces scientifiques et sociétaux et de poser les bases d'un dialogue renouvelé entre sciences, recherche et société.

Valoriser et encourager l'engagement de la communauté scientifique

Pour la ministre "la relation science-société doit désormais être reconnue comme une dimension à part entière de l'activité scientifique et comme une mission à part entière des chercheurs et des institutions de recherche."

  • Des dispositif valorisant l'engagement des personnels de la recherche
    • Une nouvelle médaille du CNRS pour la médiation scientifique
    • Un nouveau prix de l'Inrae pour les recherches participatives
    • De nouvelles chaires dédiées à la "médiation scientifique" à l'institut universitaire de France (IUF). La promotion 2021 comprendra 4 chaires IUF et atteindra 10 chaires en 2023
    • Par ailleurs, les contrats d'objectifs et de performance, et les contrats de site des établissements intégreront les actions en matière de relation science-société
  • Un réseau d'initiatives adossé aux sites universitaires, au plus près des expertises scientifiques et des spécificités territoriales, et en partenariats avec des acteurs publics, privés, associatifs. Les projets labellisés par le MESRI bénéficieront d'un financement.
  • Un dispositif d'accompagnement national autour de missions d'animation, d'évaluation et de prospective
    • Une animation nationale par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation pour valoriser les initiatives issues du réseau territorial porté par les sites universitaires et les initiatives nationales, en lien avec les organismes.
    • Une évaluation par le Haut conseil d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES)
    • Une mission de prospective confiée au Conseil national de la culture scientifique, technique et industriel (CNCSTI)
    • Une articulation avec les programmes européen et internationaux.

La Fête de la science a 30 ans cette année

Cette édition anniversaire donnera le coup d'envoi à des relations renouvelées entre la science et la société, entre le monde académique et le monde de la médiation. Des moyens inédits lui seront dédiés en portant à 1 million d'euros les fonds alloués aux régions académiques pour organiser dans leur territoire des évènements inédits, stimuler de nouveaux partenariats et mettre en valeur les premières initiatives du réseau territorial.

Des moyens inédits mobilisés dès 2021 et pérennisés jusqu'en 2030

Cette nouvelle démarche traduit la volonté du gouvernement d'élever la relation science-société au rang des priorités. Jamais, cette politique publique n'avait été dotée d'un tel budget :

Trois millions d'euros

pour soutenir l'émergence de nouveaux projets dont 2,6 millions d'euros pour la mise en place du réseau national.

1 % du budget d'intervention de l'ANR

dédié au financement pérenne du dialogue entre sciences, recherche et société.

Le soutien du PIA 4

Dans le cadre de l'appel à projets "Excellences sous toutes ses formes", les établissements et sites universitaires pourront proposer des projets en matière d'innovation et d'impact sur l'économie et la société au sens large.

Loi de programmation de la recherche (LPR)

  • Le partage de la culture scientifique, technique et industrielle est au cœur de la LPR.

Ce nouveau mode de relation, plus riche et plus interactif, exige, pour les scientifiques, de se mettre davantage à l'écoute des attentes et des questions de la société ; pour les citoyens, il suppose d'avoir accès à une information de qualité leur permettant de comprendre les avancées scientifiques.

Consulter la rubrique Loi de programmation de la recherche


administrateur Publié le : Vendredi 11 février 2022 @ 12:22:00

Les Ambitions de T.É.C.
Lettre à Monsieur Emmanuel MACRON
Président de la république

Objet : "Développons des Universités de Technologie dans les villes moyennes !"
Lettre à Madame Françoise NYSSEN
Ministre de la Culture

Objet : "Ouvrir les outils de création au service d’une éducation aux médias en action !"
Lettre à Monsieur Jean Michel BLANQUER
Ministre de l'éducation

Objet : " Une Éducation Technologie au service de l’ENTREPRENDRE !"
Lettre à Pierre LAMARD et Yves LEQUIN
Auteurs, Professeurs des Universités

Objet : Ouverture des droits « La technologie entre à l’université ! »
Lettre à Madame Frédérique VIDAL
Ministre de l'enseignement supérieur

Objet : "Développons des Universités de Technologie dans les villes moyennes !"
Lettre à Monsieur Jean Michel BLANQUER
Ministre de l'éducation

Objet : "Un enseignement de Technologie pour 100% des élèves du lycée !"
Un #RéseauSocialProfessionnel qui nourrit un #BigDataÉducationNationale via un #GFU réunissant dans un réseau unique les écoles, collège et Lycée d'Europe
Objet : " Une Éducation Technologique Innovante, Créative, en mode StartUP !"
Lettre à Monsieur François HOLLANDE
Président de la république

Objet : "Développons des Universités de Technologie dans les villes moyennes !"
Lettre à Madame Najat VALLAUD-BELKACEM
Ministre de l'éducation nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

Objet : "Une association innovante au service de la refondation et du socle commun !"
Rencontre Michel LUSSAULT
Président du Conseil supérieur des programmes

Objet : " Une éducation Technologie au service de la refondation et du socle commun !"
Devenir PROFESSEUR(E)
Activité du Site

Pages vues depuis 06/01/2012 : 14 934 911

  • Nb. de membres 74
  • Nb. d'articles 1 545
  • Nb. de forums 12
  • Nb. de sujets 19
  • Nb. de critiques 0

Top 10  Statistiques