Les Ambitions de T.É.C.
Lettre à Monsieur Emmanuel MACRON
Président de la république

Objet : "Développons des Universités de Technologie dans les villes moyennes !"
Lettre à Madame Françoise NYSSEN
Ministre de la Culture

Objet : "Ouvrir les outils de création au service d’une éducation aux médias en action !"
Lettre à Monsieur Jean Michel BLANQUER
Ministre de l'éducation

Objet : " Une Éducation Technologie au service de l’ENTREPRENDRE !"
Lettre à Pierre LAMARD et Yves LEQUIN
Auteurs, Professeurs des Universités

Objet : Ouverture des droits « La technologie entre à l’université ! »
Lettre à Madame Frédérique VIDAL
Ministre de l'enseignement supérieur

Objet : "Développons des Universités de Technologie dans les villes moyennes !"
Lettre à Monsieur Jean Michel BLANQUER
Ministre de l'éducation

Objet : "Un enseignement de Technologie pour 100% des élèves du lycée !"
Un #RéseauSocialProfessionnel qui nourrit un #BigDataÉducationNationale via un #GFU réunissant dans un réseau unique les écoles, collège et Lycée d'Europe
Objet : " Une Éducation Technologique Innovante, Créative, en mode StartUP !"
Lettre à Monsieur François HOLLANDE
Président de la république

Objet : "Développons des Universités de Technologie dans les villes moyennes !"
Lettre à Madame Najat VALLAUD-BELKACEM
Ministre de l'éducation nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

Objet : "Une association innovante au service de la refondation et du socle commun !"
Rencontre Michel LUSSAULT
Président du Conseil supérieur des programmes

Objet : " Une éducation Technologie au service de la refondation et du socle commun !"
Soutenir l'action de l'association TÉC via helloasso 10€ 100€ 1000€... Don déductible à 66%
Merci à ReadSpeaker pour la vocalisation de notre portail
Rechercher dans Les colloques

Recherche en éducation, Colloque international en hommage à Jacques GINESTIÉ du 4 au 6 octobre 2023 INSPÉ site de Saint Jérôme à Marseille 32


Appel à communication

https://hommage-ginestie.sciencesconf.org/

colloque-2023-JG.jpg

Le colloque international qui aura lieu du 4 au 6 octobre 2023 à l’Inspé site de Saint Jérôme à Marseille rendra hommage à Jacques Ginestié et aux apports scientifiques de son action pour l’éducation.

Le colloque s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent témoigner et alimenter la réflexion actuelle autour des recherches en éducation et se propose d’aborder les différentes questions auxquelles il s’est intéressé. Cet appel à communication vise à contribuer à leur prolongement dans les recherches actuelles et l’activité scientifique internationale.

Disparu en septembre 2020, Jacques Ginestié n’a eu de cesse de contribuer au développement et à la structuration de la recherche en éducation au service de l’enseignement scientifique, technologique et professionnel, de la formation des enseignants et d’une éducation pour tou·te·s.

Les communications s’inscriront prioritairement dans l’un des axes suivants mais toutes les propositions seront examinées par le comité scientifique du colloque.

Axe Éducation technologique

Une part conséquente des travaux de recherche menés ou dirigés par Jacques Ginestié s’inscrit dans le domaine de la didactique et de l’éducation des disciplines technologiques. Passionné d’histoire et de philosophie des techniques dans la lignée de Gilbert Simondon, Yves Deforge, André Leroi-Gourhan et Jean-Pierre Séris, Jacques Ginestié défendait une formation technologique anthropocentrée de tous les élèves, permettant aux futurs citoyens de comprendre et d’agir sur leur environnement. Les savoirs en jeu sont appréhendés comme un construit social.

Dans cette perspective, il était engagé dans des comités éditoriaux de revues (RDST: Recherche en didactique des sciences et des technologies, IJTDE : International Journal of Technology and Design Education, JTS : Journal of Technology Study) et dans plusieurs réseaux internationaux (PATT : Pupil Attitude Towards Technology Foundation ; ITEEA : International Technology And Engineering Educators Association).

À l’origine de l’équipe Gestepro (Groupe d’étude en éducation scientifique, technologique et professionnelle), qu’il a dirigée de 2002 à 2012, il a conduit et encadré des travaux de recherche alors que très peu de chercheurs, et encore moins d’équipes, s’intéressaient aux enseignements technologiques. L’originalité des travaux produits par l’équipe Gestepro portait sur l’organisation des situations scolaires de transmission et d’acquisition de savoirs scientifiques, technologiques et/ou professionnels. Plusieurs travaux proposent une évolution majeure du modèle de transposition didactique en montrant que, pour l’enseignement, les pratiques sociales de référence font spécifiquement l’objet d’élaboration de savoirs constitués sur ces pratiques. Des communications consacrées à l’enseignement technique, technologique et professionnel en France et à l’étranger sont donc attendues à l’occasion de ce colloque.

Axe Efficacité des processus d’enseignement-apprentissage

L’étude de la transmission des savoirs, reconstruits dans le but d’être enseignés, a conduit Jacques Ginestié à s’intéresser au processus d’enseignement-apprentissage dès ses travaux de thèse en 1992 « Contribution à la didactique des disciplines technologiques : acquisition et utilisation d'un langage d'automatisme », cela à partir de la mise en tension de trois niveaux épistémologiques : l’épistémologie sociale des savoirs de référence, l’épistémologie génétique relative au développement des élèves et l’épistémologie des savoirs enseignés.

Sa contribution à la compréhension du processus d’enseignement-apprentissage, à savoir comprendre comment et pourquoi cela fonctionne, comprendre pourquoi cela ne fonctionne pas, l’a amené à considérer la situation didactique comme un réseau d’interactions entre l’activité de l’enseignant et l’activité des élèves.

Comprendre l’activité d’un sujet implique une analyse croisée de l’articulation entre tâche et activité. Aussi, des communications sur des recherches développées mettant en avant l’impact de la tâche prescrite par l’enseignant sur l’activité qu’elle induit chez les élèves, pour étudier le rôle des instruments sémiotiques ou matériels comme les artefacts numériques sont attendues. Des recherches qui s’intéressent à l’efficacité du processus enseignement-apprentissage (la distance entre ce qui est attendu par l’institution et comment l’enseignant prend en compte ces attentes, ce qu’il enseigne, ce que les élèves en perçoivent, ce qu’ils font réellement et ce qu’ils apprennent) seront également particulièrement appréciées.

Axe Développement et structuration de la recherche en éducation et formation des enseignants

Animé par l’amélioration des performances des systèmes éducatifs visant l’excellence par l’élargissement de l’égalité des chances, Jacques Ginestié a défendu avec ferveur le développement des forces de recherche scientifique impliquées dans le champ de l’apprentissage et de l’éducation.

Cet intérêt incessant pour l'action publique en matière d’éducation et plus largement pour les politiques éducatives qu'elles soient supra nationales, avec son investissement dans The International Task Force on Teacher de l’Unesco, nationales, académiques ou d'établissement s’est traduit par un volet important de son activité d’expertise et d’évaluation par la recherche au sein de projets visant la réussite étudiante et l’excellence en éducation. Sa vision sur la nécessité d'intégrer une dynamique de recherche pluridisciplinaire pour accompagner la transformation des dispositifs universitaires conçus par les acteurs de terrain est présente dans le projet DREAM-U (Dessine ton paRcours vErs la réussite à Aix-Marseille Université ; PIA3 : Nouveaux Cursus à l’Université) et le projet TIGER (Transform and Innovate in Graduate Education with Research; PIA 3 : Structuration de la formation par la recherche dans les Idex)

Cet intérêt s’est aussi et principalement manifesté chez lui par l’ardente nécessité d’adosser la formation initiale et continue des enseignants à la recherche. C’est un objectif majeur de l’Inspé d’Aix-Marseille. Encore directeur de l’IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) avant de devenir Directeur de l’ESPE (École Supérieure du professorat et l'Éducation), il a créé en 2012 la fédération de recherche FED 4238 SFERE-Provence d’Aix-Marseille Université. Le but de cette fédération est de développer une dynamique de projets et d’accroître la compréhension des faits d’enseignement, d’éducation et de formation, pensés de manière concourante au travers d’un décloisonnement disciplinaire et d’une complémentarité des approches théoriques et méthodologiques. Aujourd’hui SFERE-Provence regroupe 26 unités de recherche et a permis la création du pôle pilote de formation des enseignants et de recherche pour l'éducation AMPIRIC (Aix-Marseille – Pôle d’Innovation, de Recherche, d’EnseIgnement pour l’ÉduCation) dont l’objectif vise à améliorer les performances des élèves dans leur apprentissage des savoirs fondamentaux grâce à l'évolution des pratiques des enseignants, par l'ancrage de leur formation à la recherche pluridisciplinaire et au terrain.

Au sein de la structure fédérative d’études et de recherches en éducation en Provence, FED 4238 SFERE-Provence, ou du pôle AMPIRIC, la richesse et la pluralité des approches scientifiques visent à améliorer les connaissances dans le but de mieux former les élèves et les futurs enseignants. Ces objectifs ambitieux souhaités par Jacques Ginestié, passent par des dispositifs de recherches variés qui peuvent impliquer l’ensemble des parties prenantes comme dans les recherches collaboratives et participatives dont Jacques Ginestié a été l’initiateur à Aix-Marseille Université. En effet, l'articulation entre les différents domaines de la recherche, de la formation et du terrain est au cœur des projets initiés, montés, défendus et obtenus sous le pilotage de Jacques Ginestié. Les propositions de communications qui étudieront les relations entre deux ou trois de ces domaines seront particulièrement appréciées.

Une sélection de textes sera publiée dans un ouvrage aux PUP (Presses Universitaires de Provence).

Modalités

  • Lancement de l’appel à communication : janvier 2023
  • Dépôt des résumés de 500 mots maximum : 24 avril 2023 (https://hommage-ginestie.sciencesconf.org/)
  • Notification d’acceptation : 29 mai 2023
  • Inscription gratuite mais obligatoire : du 31 janvier à la date limite 30 juin 2023
  • Participation au dîner de gala du jeudi 5 octobre 2023 : date limite 30 juin 2023

N’hésitez pas  à diffuser cet appel dans vos réseaux.

Pour le comité d'organisation

Didier BARD, Pascale BRANDT-POMARES, Jérémy CASTERA, Hélène CHENEVAL-ARMAND, Magali COUPAUD, Fatima DAVIN, Mathilde FAVIER, Jean-François HEROLD, Laurence IBERT-HUET, Maria IMPEDOVO, Patrice LAISNEY, Kane MARLIN, Nicolas MASCRET, Heidi OSTERWALDER, Patrick RICHARD, Annie ROMBI, Barbara ROUGER, Eric TORTOCHOT, Julia TOMINI, Anaïs TREMEGE


administrateur Publié le : Vendredi 20 janvier 2023 @ 14:49:43